Les versets explicites

La plupart des textes de la révélation [- duQour'an et du hadith -] sont des textes explicites. Nous allons dans le cadre de ce cours citer uniquement les principaux versets explicites qui concernent la croyance au sujet de Allah.

 

Allah ta"ala dit :

فَلاَ تَضْرِبُواْ للهِ الأَمْثَالَ 

(fala tadribou li l-Lahi l-'amthal)

ce qui signifie : « N'attribuez pas d'équivalents [- ou des semblables -] à Allah » [sourat An-Nahl / 'ayah 74].

Les savants spécialistes des fondements de la croyance ont dit que la plus explicite des 'ayah duQour'an au sujet de la non ressemblance absolue entre Allah et ses créatures, c'est le verset 11 desourat Ach-Choura :

لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ

(layça kamithlihi chay')

qui signifie : "Rien [- dans l'absolu -] n'a de ressemblance avec Lui".

Ainsi, ces versets sont explicites dans la croyance sur le fait de ne pas attribuer de ressemblants à Allah, c'est-à-dire de ne pas Le faire ressembler à ce qu'Il a créé, de quelque point de vue que ce soit. C'est pour cela que nous sommes catégoriques à nier au sujet de Allah toute ressemblance avec les corps, car les corps, qu'ils soit palpables ou impalpables sont tous créés, et Allah existe avant l'existence des créatures, avant l'existence des corps, Il n'a donc aucune ressemblance avec les corps.



Les versets non explicites

Dans la langue arabe, il y a de grandes possibilités d'utilisation des sens figurés et beaucoup de richesse dans le langage. De plus, les compagnons du Prophète salla l-Lahou "alayhi wa sallam connaissaient les racines des mots et comprenaient leurs diverses significations. Celui donc qui ne s'autorise jamais à expliquer les textes par un autre sens que le sens apparent, c'est en raison de son peu de compréhension de la langue arabe. Quant à celui qui a de vastes connaissances dans la langue arabe d'origine [- la langue dans laquelle a été révélé le Qour'an -], il lui est facile de comprendre les sens réels.

 

Nous allons citer certains versets non explicites tirés du Qour'an.

 

Allah ta"ala dit :

كُلُّ شَىْءٍ هَالِكٌ إِلاَّ وَجْهَهُ

(koullou chay'in halikoun 'il-la wajhah)

ce qui signifie : "Tout sera anéantie [- à la surface de la terre -] sauf Sa souveraineté" [sourat Al-Qasas / 'ayah 88].

L'Imam Al-Boukhariyy [- qui fait partie des savants du Salaf -] a dit dans son Sahih, dans le chapitre sur l'exégèse du Qour'an : « La signification de  ('il-la wajhah) est  ('il-lamoulkah) » ,  c'est-à-dire tout sera anéanti sauf Sa souveraineté. Il n'a pas expliqué le terme (wajh) par "le visage", comme le font à tort les assimilateurs, ceux qui font ressembler Allah à ses créatures.

 

Ces assimilateurs s'imaginent qu'au Jour du Jugement, tout sera anéantie, et ils interprètent cette 'ayah en disant qu'il ne restera que le "visage de Dieu", que Allah nous préserve d'une telle croyance.