Les péchés du sexe

        بسم الله الرحمان الرحيم


Parmi les péchés du sexe,
 

   *il y a la fornication qui a lieu avec la pénétration du gland dans le vagin.

Commentaire : La fornication fait partie des grands péchés. Cela signifie introduire le gland dans le vagin d’une femme qui ne lui est pas licite.


   *Et la sodomie qui a lieu avec la pénétration du gland dans l'anus.

Commentaire : La sodomie fait partie des grands péchés. C’est introduire le gland dans l’anus d’un homme ou d’une femme .


Parmi ces péchés,

 
   *il y a avoir des pratiques sexuelles avec des animaux même s'ils sont à soi.

Commentaire : Avoir un rapport avec des animaux fait partie des grands péchés. 


   * Se masturber.

Commentaire : Faire sortir le maniyy avec sa propre main ou avec la main de quelqu’un d’autre que son épouse est interdit. 


   * Le rapport sexuel pendant une période de menstrues ou de lochies, ou bien après l'arrêt de l'écoulement du sang menstruel ou du sang des lochies mais avant que la femme ait fait le ghousl  (la grande ablution)

Commentaire : Il est interdit d’avoir un rapport avec la femme qui a ses menstrues ou ses lochies. Si le sang s’arrête de couler mais qu’elle n’a pas encore fait le ghousl ou le tayyammoum ( l'ablution dite " sèche " ) si elle ne trouve pas d’eau ou qu’elle ne peut pas utiliser l’eau, c’est interdit également.


Ou bien après qu’elle se soit lavée mais sans intention rituelle

Commentaire : Si elle s’est lavée après l’interruption du sang des menstrues, sans avoir fait l’intention de faire le ghousl obligatoire, il est interdit d’avoir un rapport avec elle parce que son ghousl n’est pas valable. 


Ou si l'une des conditions du ghousl faisait défaut.

Commentaire : Si elle a fait le ghousl sans remplir une des conditions du ghousl parmi lesquelles : qu’il n’y ait pas quelque chose qui empêche l’eau de parvenir au membre à laver, alors son ghousl n’est pas valable, et il n’est pas permis au mari d’avoir un rapport avec elle. 


   *Dévoiler sa zone de pudeur devant quelqu'un à qui il est interdit de la voir

Commentaire : Il est interdit de dévoiler sa zone de pudeur devant quelqu’un à qui il est interdit de la voir. 


Ou quand on est seul et sans raison.

Commentaire : Quand on est seul, s’il n’y a pas de raison, il est interdit de dévoiler sa zone de pudeur. Mais s’il y a une raison, alors cela est permis quand on est seul comme si par exemple il voulait se rafraîchir tellement il faisait chaud. 


   * Faire face ou tourner le dos à la qiblah pour uriner ou déféquer en l'absence d'un obstacle entre soi et la qiblah ,

Commentaire : S’il fait face à la qiblah ou qu’il lui tourne le dos pour uriner ou déféquer, s’il n’y a pas d’obstacle, c’est interdit. 
C’est-à-dire dans un autre endroit que l’endroit réservé à cela, mais dans les endroits réservés à cela comme dans les toilettes, ce n’est pas interdit et ce n’est pas déconseillé.

Faire face ou tourner le dos à la qiblah pour uriner ou déféquer en l'absence d'un obstacle  haut de deux tiers de coudée au moins,

Commentaire : Cet obstacle qui empêche de tomber dans le péché pour uriner, pour celui qui se dirige vers la qiblah ou qui lui tourne le dos. 


haut de deux tiers de coudée au moins, ou en présence d'un tel obstacle s'il est éloigné de plus de trois coudées

Commentaire : S’il trouve pareil obstacle mais qu’il est éloigné de lui de plus de trois coudées, cela n’est pas suffisant. 


ou encore si l'obstacle est moins haut que deux tiers de coudée, sauf si l'endroit où l'on fait ses besoins est aménagé pour cela, comme les toilettes, car à l'intérieur, il est permis de faire face à la qiblah ou de lui tourner le dos.

Commentaire : Cette interdiction est dans un autre endroit qu’un endroit réservé à cela. En effet, l’endroit qui est réservé pour accomplir les besoins, il est permis de faire face à la qiblah ou de lui tourner le dos. 


   * Déféquer sur une tombe.

Commentaire : Il est interdit de déféquer sur la tombe d’un musulman. 


   * Uriner à l'intérieur de la mosquée même dans un récipient

Commentaire : Il n’est pas permis d’uriner dans la mosquée même si la personne urine dans un récipient. 


   * Ou uriner sur une chose glorifiée selon la Loi de l’Islam.
Commentaire : Uriner sur quelque chose de glorifié, comme sur une évocation du nom de Allah ta^ala, n’est pas permis et cela est de la mécréance. 


   * Délaisser la circoncision lorsqu'on est pubère. C’est toutefois permis selon l'école de jurisprudence de l'Imam Malik.

Commentaire : Délaisser la circoncision n’est pas permis pour celui qui est pubère. Si le père ne fait pas la circoncision de son enfant, l’enfant ne commet pas de péché. Mais c’est un devoir pour lui, après qu’il ait atteint la puberté, de se faire circoncire s’il le supporte. Cependant, selon Malik ce n’est pas un devoir.