Les péchés de la main

          بسم الله الرحمان الرحيم


Parmi les péchés des mains, il y a : 


   * tricher dans les mesures de volume, de poids ou de longueur

Commentaire : Parmi les péchés des mains il y a tricher dans la mesure du volume, du poids ou de la longueur, c'est-à-dire trahir en cela. Pour ce qui est de la mesure de longueur, c’est ce que font les vendeurs de tissu par exemple.

tricher c'est-à-dire diminuer dans la mesure de volume, de poids ou de longueur lors de la vente.

et voler.

Commentaire : Le vol est interdit .

Le vol c’est prendre en cachette le bien d’autrui de l’endroit ou pareil bien est conservé d’habitude.


   *
Il y a de même le pillage

Commentaire : Le pillage également fait partie des choses interdites. Le pillage c’est prendre le bien des gens au grand jour. 


    *
L'usurpation

Commentaire : L’usurpation c’est de prendre le droit des gens injustement en utilisant la force et c’est un grand péché. 
  

   * Et le meurtre.

Commentaire : Tuer un musulman est interdit et celui qui tue un musulman doit une expiation.


Parmi les péchés des mains, il y a aussi: 


   *se laisser soudoyer ou soudoyer quelqu'un

L’argent pour soudoyer c’est l’argent qui est donné pour réaliser une injustice ou empêcher un droit.


   * Brûler vif un animal, sauf s'il a nuit et qu'on n'a pas pu en faire cesser la nuisance autrement.
  

   *
Mutiler un animal

Le sens de la mutilation c’est de couper les organes et de changer l’apparence alors que l’animal est vivant.


   *Jouer avec des dés et pratiquer tout ce qui comporte un pari .

La raison de son interdiction c’est qu’il y a un hasard et des conjectures qui entraînent la dispute et la discorde. A le même jugement que les dés, dans l'interdiction, les jeux de cartes. S’il y a en plus une contre partie ça devient un jeu de pari d’argent qui est plus grave dans le péché et cela fait partie des grands péchés
.


   *Jouer avec des instruments de musique interdits, tels que le tounbour, le rebec et de façon  générale les instruments à vent et à corde.


   * Toucher une 'ajnabiyyah délibérément, par contact direct avec ou sans désir

Commentaire : Ceci fait partie des péchés des mains, celui qui touche une 'ajnabiyyah par contact direct aura désobéi à Allah même s’il l’a touchée sans désir. 

ou à travers un vêtement s'il y a désir et ce, même s'il s'agit d'une personne du même sexe ou mahram .

Commentaire : S’il la touche à travers un vêtement, si c’est avec désir c’est interdit. Mais si c’est par contact direct, que ce soit avec désir ou sans désir c’est interdit, cela fait partie des petits péchés. Les savants appellent tout autre que le rapport sexuel moubacharah « sans rapport sexuel ».

même s'il s'agit d'une personne du même sexe c'est-à-dire même si c’est un homme avec un autre homme ou une femme avec une autre femme et que [le regard entre eux] était avec désir cela est interdit.
ou mahram c'est-à-dire comme sa sœur, s’il la touche avec désir c’est interdit.


 
  *Figurer un être ayant une âme.

Commentaire : Figurer un être qui a une âme est interdit si cette figure est en volume, c’est interdit par unanimité mais si c’est une figure qui n’est pas en volume comme si elle était dessinée sur une feuille ou sur un mur, il y a divergence à ce sujet, chez les chaféites et les hanéfites c’est interdit mais les malékites n’interdisent que ce qui est sous forme d’un volume. 


   *
S'abstenir de payer tout ou partie de la zakat après qu'elle est devenue obligatoire et qu'on a la possibilité de s’en acquitter,

Commentaire : Celui qui s’abstient de payer la zakat obligatoire en totalité c'est-à-dire qu’il ne donne rien du tout ou il donne une partie et ne continue pas, il ne donne pas la totalité, tout cela fait partie des grands péchés. 

   * Ou verser quelque chose qui n’est pas valable pour s’acquitter de la zakat, ou bien la donner à quelqu'un qui n'y a pas droit.

Commentaire : Donner la zakat à quelqu’un qui n’y a pas droit est interdit comme celui qui peut travailler et qui peut se suffire à lui-même et qui trouve un travail, il lui est interdit de prendre la zakat. Et celui qui lui donne tout en sachant son état commet un péché. Et celui qui a de l’argent qui lui suffit également il lui interdit de prendre la zakat, lui donner de l’argent tout en connaissant son état est interdit. Celui qui a payé la zakat n’est pas déchargé s’il connaissait l’état de celui qui l’a prise dans ce cas-là. 

Ou verser quelque chose qui n’est pas valable: même si c’est d’une valeur plus grande que ce qui est valable comme si par exemple il devait sortir de l’or et il a sorti à titre de zakat de l’argent métal celui-là c’est comme celui qui ne l’a pas du tout donné. 


   *Priver le travailleur de son salaire.

Commentaire : Le travailleur dont on loue le service pour un travail licite et qui l’a accompli, celui qui ne lui donne pas son salaire commet un péché. 


   * Ne pas donner à celui qui manque d'une chose vitale ce qui répond à son besoin

Commentaire : Celui qui manque d’une chose vitale c’est celui qui est dans un état où il craint de mourir de faim ou de soif, également celui qui ne trouve pas ce qui le sauve du froid. S'il ne lui donne pas ce qui répond à son besoin, cela est interdit. 


   *
Et ne pas sauver quelqu’un qui se noie, sans excuse valable dans les deux cas (c'est-à-dire ne pas sauver celui qui se noie et ne pas donner à celui qui manque d’une chose vitale ce qui répond à son besoin).

Commentaire : Celui qui se noie, si quelqu’un ne le sauve pas tout en étant capable de le sauver cela est interdit. 


   * Écrire ce qu’il est interdit de dire.

Commentaire : Ecrire ce qu’il est interdit de dire est interdit comme la médisance du musulman et autre que cela. 


   *
La trahison, qui est l'opposé du conseil. Elle comprend la trahison par les gestes , les paroles et les attitudes.

Commentaire : La trahison par la parole, les gestes ou les attitudes est interdite. La signification de la trahison par l’attitude c’est qu’il fait croire aux gens qu’il est apte à assumer cette charge qui lui a été confiée alors qu’il n’en est pas ainsi.

la trahison par les gestes: Si quelqu’un lui a confié un objet et il lui a dit : « conserve-le chez toi. » et que lui il l’utilise ou qu’il le vend, par exemple, ceci est une trahison par les gestes.
les paroles: ou l’autre revient pour réclamer ce qu’il lui a confié et il lui répond : « tu n’as rien chez moi. », ceci est une trahison par la parole.