L’Imam Ach-Chafi"iyy explique les différentes sortes d’innovations (rapporté par Abou Nou"aym)

Le Hafidh Abou Nou"aym a rapporté avec sa chaîne de transmission dans son livre « Hilyatou l-Awliya» (tome 9, page 121 de cette édition) que l’Imam Ach-Chafi"iyy (rahimahou l-Lah) a dit:

 

« L’innovation est de deux sortes : l’innovation louable et l’innovation blâmable. Celle qui est conforme à la Sounnah c’est celle qui est louable, et celle qui contredit la Sounnah c’est celle qui est blâmable. Et pour preuve la parole de ‘Oumar Ibnou l-Khattab lors des prières de nuit durant Ramadan : Quelle bonne innovation »

 

 

 

Information utiles :


- L’Imam, le Moujtahid –jurisconsulte– Mouhammad Ibnou Idris Ach-Chafi"iyy est l’un des plus grand savants de notre communauté, c’est une référence incontournable pour tous musulman. C’est un salaf (C’est à dire qu’il a vécu dans les trois premiers siècles de l’hégire), il est né en 150 et il est décédé en 204 de l’Hégire (rahimahou l-lah) c’est-à-dire il y a environ 1230 ans. Il est l’Imam de l’école (madh-hab) chafi’ite.

 

- Ici, l’Imam Ach-Chafi"iyy fait la distinction entre les bonnes et les mauvaises innovations. Il précise que l’innovation qui est conforme à la Sounnah est une innovation louable et que l’innovation qui contredit la Sounnah est une innovation blâmable.

 

- Le Hafidh Abou Nou’aym Ahmad Ibnou ‘Abdou l-Lah Al-Isfahani Ach-Chafi’iyy est né en 336 et il est décédé en 430 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1000 ans.

 

- Une version similaire de cette citation est rapportée par le Hafidh Al-Bayhaqi



la bid"a, –l’innovation–

 

 



1 ـ   لُغَةً      مَا أُحْدِثَ علَى غَيرِ مِثَالٍ سَابِقٍ.

         شَرعًا    المُحْدَثُ الذي لَم يَنُصَّ علَيهِ القُرءَانُ ولا حديث رسول الله.

 

1- L’innovation dans la langue,
c’est ce qui a été innové sans avoir eu de semblable auparavant.

La définition du terme bid"ah
dans la loi de l’Islam, c’est la nouveauté qui n’a pas fait l’objet d’un
texte du Qour’an ni du hadith du
Messager de Allah.

2 ـ وهي تنقسِمُ إلى قسمين

    

   أ ـ القِسْمُ الأَوَّلُ: البِدْعَةُ الحَسَنَةُ: وتُسَمَّى السُّنَّةَ الحسَنَةَ، وهي المُحدَثُ الذي يُوافِقُ القُرءانَ والسُّنَّةَ.

     

  ب ـ القِسْمُ الثَّاني: البدْعَةُ السَّيّئَةُ: وتُسَمَّى السُّنَّةَ السَّيّئةَ، وهي
المُحْدَثُ الذي 
يُخَالِفُ القُرءانَ والحَدِيثَ.

 

2 – Et elle se classe en deux
catégories :

 

a) La première catégorie :
La bonne innovation (bid"ah haçanah) qui est également
nommée bonne tradition (sounnah haçanah), c’est la
nouveauté qui est en accord avec le Qour’an et la sounnah.

 

b) la deuxième catégorie : la
mauvaise innovation (bid"ah sayyi’ah) qui est également nommée « mauvaise
tradition » (sounnah sayyi’ah), c’est une nouveauté qui
contredit le Qour’an et la sounnah.