Hadith 1

Le calife, Abou Hafs "Oumar Ibnou-l-Khattab (que Allah l’agrée) a dit ce qui signifie:                  

J’ai entendu le Messager de Allah dire ce qui signifie:

«Les actes ne sont considérés qu’avec leurs intentions et certes, chacun  n’aura que selon son intention: à celui qui a accompli l’hégire par obéissance  à Allah et Son Messager, son hégire sera comptée comme recherche de  l’agrément de Allah et par obéissance à Son  Messager. Quant à  celui qui l’a accomplie pour obtenir quelque chose de ce bas-monde ou pour une  femme qu’il épouserait, son hégire lui sera comptée selon ce qu’il recherchait  alors»

 

Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim



Hadith 2

"Oumar (que Allah l’agrée) a dit ce qui signifie:     

      
«Un jour, alors que nous étions assis auprès du Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam), un homme vêtu d’habits  d’une blancheur resplendissante et aux  cheveux très noirs se présenta à nous. On ne voyait sur lui aucune trace de  voyage et personne parmi nous ne le connaissait.  Il prit alors place face  au Prophète (salla l-Lahou "alayhi wa sallam), plaça ses genoux contre les siens, posa ses paumes sur les cuisses du  Messager et lui dit: «Ô Mouhammad, informe-moi sur l’Islam»

 



Le Messager de Allah dit alors, ce qui signifie:           
- «L’Islam, c’est que tu témoignes qu’il n’est de dieu que Allah  et que Mouhammad est Son messager, que tu accomplisses la  prière, que tu t’acquittes de la zakat, que tu effectues le jeûne  de Ramadan et que tu fasses le Hajj,  pour celui qui le peut.»

 

- «Tu as dit vrai.» lui répondit son interlocuteur et nous fûmes  étonnés, il l’interroge et ensuite il atteste de se véracité, puis il reprit:

-  «Informe-moi sur la foi.»
Le Prophète  (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam) dit, ce qui signifie:

- «La foi, c’est que tu aies foi en Allah, en Ses Anges, en Ses  Livres, en ses Messagers et en le Jour Dernier. Que tu aies foi aussi en  la destiné, que cela concerne le bien ou le mal.»

 

- «Tu as dit  vrai.» dit encore l’homme et il reprit: «Informe-moi sur al-‘ihsan.»

- «Al-‘ihsan consiste à adorer Allah comme si tu Le  voyais, car si tu ne Le vois pas, certes,Lui te voit.» répondit le  Prophète.

- «Informe-moi au sujet de l’heure   du Jour Dernier.» dit encore l’homme.

- «Celui qui a été interrogé n’en sait pas plus que celui qui  l’interroge.» répondit le Prophète.

 

- «Alors, parles moi de ses signes annonciateurs» dit-il.

           Et le Prophète (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) lui répondit:

- «Ce sera lorsque la femme esclave donnera naissance à sa maîtresse,  lorsque tu verras les va-nu- pieds, mal vêtus, nécessiteux qui gardent les  troupeaux se faire élever des constructions de plus en plus hautes.»

Puis il partit, et plus tard le Prophète (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  dit, ce qui signifie:

- «Ô "Oumar, sais-tu qui m’interrogeait?»


- «Allah sait plus que tout autre et son Messager sait plus que  nous.» répondis-je


- «C’était Jibril, venu vous enseigner votre religion.»

 

Rapporté par Mouslim

Hadith 3

Abou "Abdir-Rahman, "Abdou l-Lah ibnou "Oumar  bnil-Khattab (que Allah les  agrée), a dit:                  

J’ai entendu le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam) dire ce qui signifie:

«L’lslam est fondé sur cinq piliers : le témoignage qu’il n’est de dieu  que Allah et que Mouhammad est Son messager, l’accomplissement de  la prière, l’acquittement de l’aumône obligatoire, le pèlerinage à la Maison sacrée et le jeûne  de Ramadan.»

 

                                                                    Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 4

 

Abou "Abdi r-Rahman,  "Abdoul-Lah, ibnou Mas"ouda dit ce qui signifie:            

Le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) le véridique, le digne de foi, nous a raconté ce qui suit, ce qui signifie:

«Certes, le corps de chacun de vous est assemblé dans le ventre de sa  mère pendant quarante jours sous forme de liquide, puis  un caillot de sang pendant une même durée,  puis tel une bouchée de chair pendant une même durée. Puis l’ange qui insuffle  l’âme lui est envoyé et il lui est ordonné d’inscrire ses moyens de subsistance,  le terme de son existence, ses actions, enfin sa fin malheureuse ou heureuse.
Par Celui Qui n’est de dieu que Lui, certes, il se peut que l’un de vous  œuvre en faisant des actes des gens du Paradis au point qu’il n’y ait plus  qu’une coudée entre lui et le paradis, alors ce qui a été inscrit pour lui  prévaudra et il accomplira alors les actions des gens de l’enfer et il y  entrera. Et certes, il se peut que l’un de vous œuvre en faisant les actes des gens  de l’enfer au point qu’il n’y ait plus qu’une coudée entre lui et l’enfer,  alors ce qui a été inscrit pour lui prévaudra et il accomplira alors les  actions des gens du paradis et il y entrera.»

 

                                                                    Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 5

 

Selon la Mère des croyants, Oummou  "Abdi l-Lah "A’ichah (que Allah l’agrée), le Messager  de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«Quiconque innove dans notre religion ce qui la contredit, c’est rejeté.»           

 

                                                                  Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim
      

  Et selon la version de Mouslim:

 

«Celui qui fait un acte non conforme à notre religion, son acte est  rejeté.»

Hadith 6

‘Abou "Abdi-lLah  An-Nou"man ibnou Bachir (que Allah l’agrée) a dit:            

J’ai entendu le  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  dire, ce qui signifie:

«Certes, ce qui est licite est clair et ce qui est illicite est clair  aussi. Et entre eux, il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ne  connaissent pas. Qui se garde de l’équivoque aura préservé sa foi et son  honneur, mais celui qui y tombe, tombera dans ce qui est défendu: il  est   semblable au berger qui fait paître son troupeau autour  d’un enclos défendu, risquant à tout moment d’y empiéter. Or chaque souverain  possède un domaine défendu et celui de Allah ce sont les choses  illicites.
Certes, il y a dans le corps un morceau de chair: s’il est sain tout le  corps l’est et s’il est corrompu, tout le corps est corrompu ; et il  s’agit du cœur.»

 

                                                                    Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 7

Selon ‘Abou Rouqayyah Tamim ibni ‘Aws Ad-Dariyy (que Allah l’agrée), le Messager de Allah a dit ce  qui signifie:

- «La religion, c’est le conseil.»

 



Nous l’interrogeâmes:

- «Et à qui?»


- «Donner  le conseil aux  gens afin qu’ils aient foi en  Allah,  en Son Livre et en Son messager et donner le conseil aux gouverneurs des  musulmans  tout comme au commun d’entre eux. » répondit-il.

 

                                                                                       Rapporté par Mouslim

Hadith 8

D’après Ibnou "Oumar (lui et de son père), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils  témoignent qu’il n’est de dieu que Allah et que Mouhammad est  Son messager, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent de la  zakat. S’ils accomplissent cela, ils auront préservé leurs personnes et leurs biens, sauf du droit de l’Islam ; quant  à leur jugement, il revient à Allah.»

            

                                                                    Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 9

‘Abou Hourayrah "Abdou r-Rahman ibni Sakhr (que Allah l’agrée) a dit:            

J’ai entendu le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  dire, ce qui signifie:

«Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai  ordonné de faire accomplissez-le dans la mesure de vos possibilités. Ceux qui  vous ont précédés sont tombés dans la perdition par l’abondance de leurs  questions et leurs va et vient à  leur  Prophète.»

 

                                                                  Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 10

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam) a dit, ce qui signifie: 

«Certes Allah est exempt d’imperfection et Il n’accepte que ce qui  est licite. Il a ordonné aux croyants ce qu’Il a ordonné à Ses Messagers.  Il a dit [ce qui signifie]: «Ô vous les messagers  mangez de ce  qui est licite et  œuvrez en bien. » Il a dit aussi [ce qui signifie]: «Ô vous les  croyants! Mangez de ce qui est licite dont Nous vous avons pourvus.» Puis le  Prophète évoqua l’homme qui fait de longs voyages, mal peigné, poussiéreux et  tend les mains vers le ciel, en disant: «Ô Seigneur, Ô Seigneur» alors que  sa nourriture est illicite, sa boisson est illicite, ses habits sont illicites  et qu’il est rassasié de choses illicites. Comment donc son  invocation serait-elle exaucée?» 

           

                                                                                             Rapporté par Mouslim

Hadith 11

‘Abou Mouhammad ibni-l-Haçan bni "Aliyy ibni ‘Abi Talib descendant du Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  et son petit fils (que Allah les agrée) a dit, ce qui signifie:            

J’ai retenu ceci du  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  dire, ce qui signifie:

«Renonce à ce qui t’inspire du doute pour ce qui ne t’en inspire pas.»

 

                                                                Rapporté par At-Tirmidhiyy et An-Naça’iyy

Hadith 12

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam)  a dit, ce qui signifie:

«Fait partie des caratères complets de l’islam d’une personne de délaisser  ce qui ne comporte pas d’interêt pour elle» 

 

 

                                                   Rapporté par At-Tirmidhiyy

          

                                                                                

Hadith 13

Selon ‘Abou Hamzah ‘Anas ibni Malik (que Allah l’agrée), serviteur du Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam)  le Prophète a dit, ce qui signifie:

«L’un de  vous n’aura une foi  complète que lorsqu’il aimera pour son frère ce qu’il aime pour lui-même.»


                                                 Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim.

Hadith 14

Selon ‘Abou Mas"oud (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Il n’est pas licite de verser le sang d’un musulman témoignant qu’il  n’est de dieu que Allah et que je suis le messager de Allah,  excepté dans trois cas: celui qui commet de la  fornication en ayant consommé auparavant un  mariage, celui qui assassine un musulman libre volontairement: c’est alors  vie pour vie, et celui qui apostasie en délaissant l’assemblée des musulmans.»            

 

                                                           Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 15

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  a dit, ce qui signifie:

«Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier dise du bien ou  qu’il se taise; que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier soit généreux envers son voisin; que celui qui croit en Allah  et au Jour dernier soit généreux envers son  invité.»

Hadith 16

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), un  homme dit au Prophète (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam):

«Fais-moi une  recommandation.»

Il répondit, ce qui signifie: «Ne te mets pas en colère.».

 

L’homme réitéra sa  question plusieurs fois. Il lui répondit, ce qui signifie:

«Ne te mets pas en colère.»
                                                                 

                                   Rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim

Hadith 17

Selon ‘Abou Ya"la Chaddad ibnou ‘Aws (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Certes, Allah a prescrit d’agir au mieux en toute chose. Donc, si  vous exécutez quelqu’un, exécutez-le au mieux, et si vous égorgez un  animal, égorgez au mieux: que chacun de vous aiguise sa  lame et  allège ses souffrances.»

 



                                                                            Rapporté par Mouslim

Hadith 18

Selon ‘Abou Dharr Joundoub ibnou Jounadah et ‘Abou "Abdour-Rahman Mou"adh ibnou Jabal (que Allah les agrée), le Messager de Allah a dit,  ce qui signifie:

«Fais preuve de piété à l’égard de Allah où que tu sois, fais  suivre la mauvaise action par une bonne action elle  l’effacera, et agis  avec les gens avec un bon comportement»

 



                                                                     Rapporté par At-Tirmidhiyy

Hadith 19

‘Abou-l-"Abbas "Abdou-lLah ibnou "Abbas (que Allah les agrée lui et son père) a dit :                  

J’étais un jour derrière le Prophète (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  et il me dit, ce qui signifie:

«Jeune homme, je vais t’enseigner quelques préceptes. Protège-toi de la  désobéissance à Allah, Il te protègera. Obéis à Allah, Il t’aidera  dans les difficultés. Lorsque tu veux demander, demande [en priorité] à  Allah. Lorsque tu cherches de l’aide, demande [en priorité] l’aide à Allah. Et sache que si la communauté s’associait pour  t’être utile en quelque chose, elle  ne te serait utile que par une  chose que Allah t’a prédestiné. Et sache que si la communauté s’associait pour te nuire, elle ne te  nuirait que par une chose que Allah t’a prédestiné. Certes, les calames sont  levés et les feuillets ont séché.»

 

                                                                             Rapporté par At-Tirmidhiyy
          

 Selon une autre version, on a, ce qui signifie:

«Veille à l’obéissance à Allah, Il t’aidera       dans les difficultés. Attache-toi à Son obéissance dans  l’aisance, Il  t’aidera dans la détresse. Sache que ce qui t’a manqué  n’était pas pour t’atteindre et que ce  qui t’atteint n’était pas  pour te manquer. Sache que la victoire vient avec la patience, la  délivrance  après le tourment, et certes, avec la difficulté il y a une facilité»

Hadith 20

Selon ‘Abou Mas"oud "Ouqbah ibnou "Amr le  Compagnon qui prit part à la bataille de Badr (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  a dit, ce qui signifie:

«Certes, parmi ce qui est parvenu aux gens des paroles prophétiques  antérieures, il y a: Si tu n’as pas de pudeur, alors fais ce que veux.»
[En d’autres termes : la pudeur demeure toujours louable et bonne,  elle n’a pas été abolie des lois des prophètes passés.]

Hadith 21

Abou "Amr (et on dit aussi ‘Abou "Amrah), Soufiyan bnou "Abdil-Lah (que Allahl’agrée), a dit:

Je dis au Messager de Allah:

- «Dis-moi une parole définissant l’Islam, sur laquelle je n’interrogerai  nul autre que toi »

Il répondit, ce qui signifie: «Dis: «j’ai foi en Allah», puis maintiens-toi sur la  droiture».

 

Rapporté par Mouslim

Hadith 22

Selon ‘Abou "Abdil-Lah Jabir ibni "Abdil-Lah (que Allah l’agrée), un homme interrogea le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam):

 

«Vois-tu, lui dit-il, si j’accomplis les prières  prescrites et que je jeûne le mois de Ramadan, si je m’en tiens aux  choses licites et évite ce qui est illicite, sans y ajouter aucune autre  pratique, entrerai-je au Paradis?»

Le Prophète répondit par, ce qui signifie: «Oui»

 

                                                                         Rapporté par Mouslim

Hadith 23

Selon ‘Abou Malik Al-Harith ibnou "Asim al-‘Ach"ariyy (que Allah l’agrée) le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«La purification est la moitié de la foi et «al-hamdou lil-Lah»  remplit la balance. Dire «soubhana l-Lahi wa l-hamdou lil-Lah»  remplit ce qui est compris entre ciel et   terre. La  prière est lumière, l’aumône est une preuve en ta faveur,  la patience est éclairante, le Qour’an est argument en  ta  faveur ou contre toi. Toute personne agit, soit pour que son âme  soit affranchie de l’enfer soit pour l’y faire  précipiter»

Rapporté par Mouslim

Hadith 24

Selon ‘Abou Dharr Al-Ghifariyy (que Allah l’agrée), du Prophète (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  parmi ce qu’il a rapporté venant de Son  Seigneur, qu’Il a dit, ce qui signifie:

«Ô Mes esclaves, l’injustice est impossible de Ma part et Je la rends  interdite entre vous. Ne soyez donc  pas injustes les uns envers les  autres. Ô Mes esclaves, vous êtes tous des égarés à l’exception  de  ceux que Je guide : demandez-Moi donc que Je vous guide et Je vous guiderai. Ô  Mes  esclaves, vous êtes tous des affamés, sauf ceux auxquels  J’accorde une subsistance, demandez- moi donc la subsistance et Je vous  l’accorderai. Ô Mes esclaves, vous êtes tous nus sauf ceux  que Je  vêtis, demandez-Moi donc de vous vêtir et Je vous vêtirai. Ô Mes esclaves, vous  péchez  de nuit comme de jour et Moi Je pardonne tous les péchés,  demandez donc Mon pardon et Je  vous pardonnerai. Ô Mes esclaves, il  vous est impossible de  m’atteindre de  sorte à Me nuire et il vous est impossible de M’être utile de sorte à Me  profiter. Ô Mes  esclaves, si du premier au dernier d’entre vous,  qu’il soit humain ou jinn, aviez autant de piété dans le  cœur  que le plus pieux d’entre vous, cela n’ajouterait rien à Ma Souveraineté. Ô Mes  esclaves, si  du premier au dernier d’entre vous, qu’il soit humain  ou jinn, vous aviez autant de perversité dans le cœur  que le  plus désobéissant d’entre vous, cela ne dimuerait rien à Ma Souveraineté. Ô Mes  esclaves, si du   premier au dernier d’entre vous, qu’il soit humain  ou jinn, vous vous teniez tous dans un même endroit  pour  M’invoquer et si J’exauçais chacun, cela ne diminuerait en rien de ce que Je  possède, pas  plus que ce que l’aiguille enlève de l’océan quand on  l’y trempe. Ô Mes esclaves, vos actions vous seront comptées, Je vous  rétribuerai en fonction d’elles. Celui donc qui se trouve avoir accompli  du  bien, qu’il loue Allah et celui qui se trouve avoir fait  autre que cela, qu’il ne s’en prenne qu’à lui-même.»
                                                           Rapporté par Mouslim

Hadith 25

Selon ‘Abou Dharr (que Allah l’agrée)  également, quelques compagnons du Messager de Allah (salla l-Lahou ^alayhi wa sallam)  lui dirent:

«Ô Messager de Dieu, les gens riches se sont emparés des récompenses,  ils prient comme nous  prions, jeûnent comme nous jeûnons, de plus ils  font l’aumône avec une partie de leurs biens.»

Il dit ce qui signifie:

«N’est-ce pas que Allah vous a accordé de quoi faire l’aumône?  Vous avez à chaque fois que vous  dites soubhana  l-Lah une aumône, à chaque fois que vous dites «Allahou ‘Akbar» une  aumône, à chaque fois que vous dites al-hamdou li-lLah une aumône  et à chaque fois que vous  dites la ‘ilaha  ‘illa l-Lah une aumône. Ordonner le bien est une aumône et interdire le  mal est une aumône et que l’un d’entre vous fasse le rapport est une aumône.»

 

Ils dirent alors:

«Comment l’un de nous mériterait une rétribution en assouvissant son  désir?»

Il répondit:

«Regardez, celui qui assouvit son désir de façon illicite ne se  charge-t-il pas d’un péché? Aussi, celui qui l’assouvit de façon licite aura  une récompense.»

 

                                                                                         Rapporté par Mouslim

Hadith 26

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Il est demandé à l’homme de verser une aumône pour chacun de ses membres  et articulations. Chaque jour où le soleil se lève, si tu réconcilies entre  deux, c’est [comme] une aumône; aider un homme à enfourcher sa monture ou à la charger est [comme] une aumône; la bonne parole est [comme] une aumône; chaque  pas que tu fais pour te rendre à la prière est [comme] une aumône  et retirer une nuisance du chemin est [comme] une aumône»

 

                                                              Rapporté par Al-Boukhariyy  et Mouslim

Hadith 27

Selon An-Nawwas bnou Sam"an (que Allah l’agrée), le Prophète (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Le meilleur des caractères pour être bienfaisant est le comportement  d’excellence, quant au péché c’est ce qui provoque en toi l’hésitation et que tu détesterais  que les gens le saches en toi.» Rapporté par Mouslim.

 

 

Wabisah bnou Ma"bad a dit:

Je me rendis auprès du  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam) et il me dit, ce qui signifie:

- «Tu viens me questionner au sujet de la bienfaisance?»

- «Oui.» répondis-je.

- Il répondit, ce qui signifie:
«Interroge ton cœur : la bienfaisance  est ce vers quoi l’âme ainsi que le cœur trouve  leur quiétude, et le péché est ce qui fait objet d’hésitation dans ton âme et ton cœur, même si les gens te donnent leurs  avis.»

 

                                                Rapporté par l’Imam Ahmad et Ad-Darimiyy

Hadith 28

‘Abou Najih al-"Irbadou ibnou Sariyah (que Allah l’agrée) a dit:

Le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  nous exhorta un jour d’une exhortation qui fit  frémir les cœurs et couler les larmes des yeux. Nous lui dîmes alors:

- «Ô Messager de Allah, on dirait une exhortation d’adieu; donnes-nous  une recommandation»

Il répondit par ce qui signifie:

- «Je vous recommande de faire preuve de piété à l’égard de Allah,  d’écouter et d’obéir à votre Emir, même s’il est un esclave Abyssin. Certes, qui de vous vivra, verra de  nombreux différends et de choses blâmables. A vous donc de suivre ma  voie  et celle des califes vertueux. Mordez-y à pleines dents et gardez-vous des   [mauvaises] innovations, car toute [mauvaise] innovation est égarement»

 

                               Rapporté par ‘Abou Dawoud et At-Tirmidhiyy

Hadith 29

Mou"adh ibnou Jabal (que Allah l’agrée) a dit:

- «J’ai dis: Ô Messager de Allah, indique-moi une œuvre qui me  fera entrer au Paradis et m’éloignera  du feu.»

[Il répondit par ce qui signifie]:- «Certes, tu viens demander une chose  éminente pourtant facile pour celui à qui Allah la facilite. Adore  Allah sans rien Lui associer, accomplis la prière, acquitte-toi de  l’aumône obligatoire, jeûne durant le mois de Ramadan et accomplis  le Hajj

 

Puis le Prophète poursuivit par ce qui signifie:

- «Veux-tu que je t’indique les portes du Bien? Le jeûne [surrérogatoire] est un rempart,  l’aumône éteint le péché tout comme l’eau éteint le feu, et la prière de  l’homme au milieu de la nuit»
Puis il récita le verset:

﴿تَتَجَافَى  جُنُوبُهُمْ عَنِ الْمَضَاجِعِ

Qui signifie: «Ceux qui arrachent leurs flans de leur lit...»  Jusqu’à:

﴿يَعْمَلُونَ (17)﴾

Qui signifie:  «...en  récompense de ce qu’ils oeuvraient!»


Puis il reprit par ce qui signifie:
- «Veux-tu que je t’indique ce qui est à la tête de ce sujet, son pilier  et son fer de lance?»
- «Oui, Ô Messager de Allah» répondis-je.

 

Il dit ce qui signifie:
- «La chose principale c’est l’Islam, son pilier c’est la prière, et  son fer de lance c’est le jihad.»

  «Veux-tu que je t’indique  l’élément essentiel de tout cela?» ajouta-il.

- «Bien sûr, Ô Messager de Allah » répondis-je.

Il saisit alors sa  propre langue et dit ce qui signifie:

- «Garde-là de  tout mal»

- «Ô Prophète de Allah, sommes-nous responsables de nos  paroles?» demandai-je.


            Il me répondit, ce qui signifie:         
- «Attention Ô Mou"adh! Qu’est-ce qui ferait que les gens  soient jetés face en avant en enfer si ce n’est qu’en récolte de ce que leur  langue a semé?»

 

                                                       Rapporté par At-Tirmidhiyy

Hadith 30

Selon ‘Abou Tha"labah Al-Khouchaniyy Jourthoum ibnou  Nachir (que Allah l’agrée), le Prophète (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«Certes, Allah a ordonné des devoirs, ne les négligez donc pas  ; Il a fixé des limites, ne les dépassez donc pas; Il a interdit des  choses, ne les commettez donc pas ; d’autres choses ne sont pas évoquées par  miséricorde à votre égard et non par oubli, ne les recherchez donc pas.»

 

                                           Rapporté par Ad-Daraqoutniyy

Hadith 31

Abou "Abbas Sahl ibnou Sa"d as-Sa"idiyy (que Allah l’agrée) a dit qu’un homme s’est rendu auprès du  Prophète (salla l-Lahou "alayhi wa sallam)   et lui dit:

- «Ô Messager de Allah, montre-moi une œuvre dont  l’accomplissement me vaudra l’agrément de Allah et l’amour des  gens.»

 

Il lui répondit par ce qui signifie:

- «Détache-toi de la vie d’ici-bas, Allah t’agréera, et  détourne-toi de ce que possèdent les gens, les gens t’aimeront.»

 

                                                               Rapporté par Ibnou Majah

Hadith 32

Selon ‘Abou Sa"id Sa"d ibnou Malik ibnou Sinan Al-Khoudriyy (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«Ne nuis pas et ne réponds pas à la nuisance par la nuisance.»

 

            Rapporté par Ibnou Majah et Ad-Daraqoutniyy

Hadith 33

Selon Ibn "Abbas (que Allah l’agrée) le  Prophète (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«Si on accordait aux gens à la mesure de tout ce qu’ils prétendent, certes on en verrait qui réclameraient les biens et le sang  d’autrui. Mais c’est au plaignant de fournir la preuve et à celui qui conteste  de faire le serment»

 

                                              Rapporté par Al-Bayhaqiyy

Hadith 34

Abou Sa"id al-Khoudriyy (que Allah l’agrée), a dit qu’il a entendu le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam)  dire ce qui signifie:

«Si l’un d’entre vous prend connaissance d’un fait blâmable, qu’il  l’empêche de sa main; et s’il ne peut pas, qu’il le fasse par sa langue; et s’il  ne peut pas, qu’il le reprouve par son  cœur et ceci est  le minimum qu’exige la foi.»

 

                                                                               Rapporté par Mouslim

Hadith 35

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Ne vous enviez pas, ne vous trompez pas les uns les autres, ne vous  haïssez pas, ne vous détournez pas les uns des autres et ne cherchez pas à  démotiver l’acheteur ou le vendeur en vue de vendre au premier ou d’acheter au  second [après  l’accord  sur le prix]. Esclaves de Allah, soyez des frères, le musulman  est frère du musulman, il ne lui fait pas subir d’injustice, ni l’abandonne  sans soutien, ni lui ment, ni le méprise et la piété est ici» en  indiquant sa poitrine trois fois.

 

Puis il ajouta, ce qui signifie:

«Il suffit à l’homme comme mal de mépriser son frère musulman. Tout le  musulman est    interdit   au musulman : son sang, ses biens, son honneur.»

 

                                                                           Rapporté par Mouslim

Hadith 36

D’après ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le  Prophète (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«Quiconque soulage un croyant d’un des tourments de cette vie, Allah  l’épargnera d’un des tourments du jour de la résurrection; quiconque  facilite à une personne dans la difficulté, Allah lui facilitera  dans ce bas-monde et dans l’au-delà; quiconque ne dévoile pas un musulman,  Allah ne le dévoilera ni en ce bas-monde ni dans l’au-delà. Allah  aide Son esclave tant que ce dernier aide son frère. Celui qui prend un  chemin à la recherche de la science, Allah lui facilite par cela le  chemin vers le Paradis. Il n’y a pas un groupe de gens qui s’assemblent dans une  mosquée pour réciter le Qour’an et pour l’étudier  entre eux sans  que la quiétude descende sur eux, que la miséricorde les enveloppe et que les  anges les entourent, leur mérite sera loué et la beauté de leurs œuvres  évoquée auprès des prophètes et des anges. Quant à celui que  ses  actes ont mis en retard, ce n’est pas son ascendance qui le fera rattraper.»

 

                                                                               Rapporté par Mouslim

Hadith 37

Selon Ibnou "Abbas (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit parmi ce qu’il a transmis de Son Seigneur ce qui signifie:

«Certes, Allah a fait inscrire quelles sont les bonnes actions  et quelles sont les mauvaises. Puis, Il a indiqué que celui qui décide  d’accomplir une bonne action et ne la fait pas, Allah  lui inscrit une récompense complète, et s’il  l’accomplit, Il lui inscrit de dix à sept cents sa valeur et  encore  bien davantage. Mais s’il envisage, mais sans se décider, à commettre un péché  et ne le commet pas, Allah lui inscrit une récompense complète  alors que s’il commet ce péché, Allah lui inscrit  une seule  mauvaise action.»

 

                                                     Rapporté par Al-Boukhariyy  et Mouslim

 

Hadith 38

Selon ‘Abou Hourayrah (que Allah l’agrée), le  Messager de Allah (salla l-Lahou  "alayhi wa sallam)  a dit ce qui signifie:

«Certes, Allah ta"ala dit [ce qui signifie]: Celui qui nuit à un de Mes saints Je lui fais part que je le menerait à sa perte. Et Mon esclave ne se rapproche davantage de Mon agrément que par  l’accomplissement de ce que Je lui ai rendu obligatoire et il ne cesse de  chercher Mon agrément par des actes surérogatoires jusqu’à ce qu’il  atteigne la sainteté, et lorsqu’il l’atteint, Je préserverai son  ouie par  laquelle il entend, sa vue par laquelle il voit, sa main avec laquelle il  saisit et le pied par lequel il marche. S’il Me demande, certes, Je lui  donnerai et s’il demande Ma protection, certes, Je la lui accorderai.»

 

                                                      Rapporté par Al-Boukhariyy

Hadith 39

Selon Ibnou "Abbas (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«Certes, Allah ne charge pas ma communauté de ce qui est commis involontairement,  par  oubli ou  contrainte.»

 

                                         Rapporté par Ibnou Majah et Al-Bayhaqiyy

Hadith 40

Ibnou "Oumar (que Allah les  agrée lui et son père) a dit:

Le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam)  me prit par l’épaule et dit ce qui signifie:

«Sois en ce bas-monde comme un étranger ou tel un voyageur  poursuivant son chemin ».

 

Ibnou "Oumar (que Allah l’agrée) disait:

«Lorsque tu es au soir, n’attends pas le matin, et lorsque tu es au  matin, n’attends pas le soir. Prends de ta santé pour ta maladie et de ta vie  pour ta mort.»

 

                                                                  Rapporté par Al-Boukhariyy

Hadith 41

Selon ‘Abou Mouhammad "Abdou l-Lah bnou "Amri bni  l-"As (que Allah l’agrée), le Messager de Allah (salla l-Lahou "alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie:

«L’un d’entre vous n’atteindra le degré de foi complète que lorsque  ses passions seront conformes à ce que j’ai apporté.»

Hadith 42

‘Anas (que Allah l’agrée) dit qu’il a  entendu le Messager de Allah (salla  l-Lahou "alayhi wa sallam) dire que Allah a dit ce qui signifie:

«Ô fils de ‘Adam, tant que tu M’invoques et mets ton espoir en  Moi, Je te pardonnerai les péchés  dont tu t’es chargé. Ô fils de ‘Adam,  si tes péchés atteignaient les nuages du ciel et qu’alors tu implorerais  Mon  pardon, Je te pardonnerai. Ô fils de ‘Adam, si tu avais  commis l’équivalent de la terre comme  péchés mais que tu meures en  adorant que Moi, Je te pardonnerai autant.»

 

                                                           Rapporté par At-Tirmidhiyy